Que faire?

La psychiatrie ne va pas aimer ça

En 1789 suite à la révolution française, la déclaration des droits de l’homme fut écrite. Maintenant, face à la menace extrême que représente la psychiatrie pour la race humaine il est temps de vous présenter la Déclaration des droits de l’homme pour la santé mentale.

C’est une autre révolution qui est en cours actuellement car l’homme dans sa généralité ne veut plus être traité comme un animal. L’homme n’est pas une chose, un bien mobilier que l’on peut saisir et malmener mais un être humain, je dis bien ETRE HUMAIN, c’est-à-dire un être dans un corps qui a des droits.

Personne ne peut se prétendre être le possesseur d’un autre corps que le sien et personne n’a le droit de chercher à emprisonner un être quel qu’il soit ; c’est pour cette raison que la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) a écrit cette merveilleuse déclaration.

Cela ne va pas plaire aux psychiatres comme je vous le disais dans le titre de cet article car quand on lit simplement le point A nous pouvons être certains qu’ils vont crier au scandale :

« Personne ne devrait recevoir de traitements psychiatriques ou psychologiques contre son gré ».

La psychiatrie si elle appliquait cette règle élémentaire se verrait obliger de fermer ses portes, ne croyez-vous pas ?

Le point 5 explique ce qui suit :

« Le droit de choisir le genre de thérapie à employer et le droit de s’entretenir avec un médecin généraliste, un praticien de médecine parallèle ou un ministre religieux de son choix. »

Je vois là encore les psychiatres faire des bonds de désespoir en lisant cela car ça revient à mettre bas tous les plans qu’ils ont mis en place depuis plus de cent ans.
Ont-ils un regard ouvert et bienveillant sur les médecines parallèles ? Non bien sûr, à tel point que la médecine chinoise, vieille pourtant de plus de 5000 ans n’est pas reconnue par nos « amis médecins de l’âme » qui n’ont que faire d’une science qui porte ses fruits. Ils préfèrent appliquer la leur (bien que la psychiatrie ne soit pas reconnue comme une science au grand dam de ceux qui l’exercent) pour en retirer de substantiels revenus.

Sont-ils des médecins ? La réponse est non. Sont-ils vénaux ? La réponse est oui.

Nous savons tous très bien que lorsqu’une profession, quelle qu’elle soit se laisse diriger par l’appât du gain elle y perd son âme ; la psychiatrie n’échappe pas à la règle, malgré son refus à reconnaître son existence elle la perd quand même !

Il était donc grand temps qu’un organisme se mette à la tâche et rédige cette déclaration des droits de l’homme pour la santé mentale et j’ai le grand plaisir de vous la présenter ici.

Le Webmaster (correctrice Nathalie THEPENIER)



Comment annuler un internement psychiatrique sous contrainte

A partager

Je dénonce très souvent les crimes et les abus de la psychiatrie et cette fois-ci je voudrais vous montrer comment faire pour annuler une mesure de « soins » psychiatriques sous contrainte.

Nous avons pu voir dernièrement dans le cas de cette jeune femme internée par la malfaisance de son mari et la complaisance non professionnelle du médecin de famille qu’il est très facile de se retrouver interné d’office. Cela peut arriver à beaucoup de gens alors j’aimerais vous présenter cet article de la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) qui donne toute une liste de jurisprudences identifiant les principaux motifs d’annulation d’une mesure de soins psychiatriques sans consentement. Ceci en fonction de la loi bien évidemment.

Cet article est vraiment très important et je suis heureux qu’un groupe comme celui-ci ait fait cette liste car elle sortira moult personnes d’un hôpital psychiatrique alors qu’il n’y a pas lieu qu’elles s’y trouvent.

Le Webmaster (correctrice Nathalie THEPENIER)



La psychiatrie patauge lors d’une inondation

A publier sur votre page Facebook 

Quelle est belle la psychiatrie ! Qu’ils sont mignons ces psychiatres et infirmiers en psychiatrie qui ne savent pas quoi faire lors d’une inondation !

Ils avouent être dépassés par les événements ne sachant que faire. Habituellement, les psychiatres sont très forts pour expliquer qu’à coup d’antidépresseurs ils peuvent tout « soigner ». Pour ce coup-là par contre ils en arrivent à dire que lors d’inondation comme celle de 1999 ils ne se présentent pas en tant que psychiatres mais cachent leur profession pour ne pas faire peur aux gens.

Nous voyons bien quelle estime a la population vis à vis des psychiatres. Il faut avouer que depuis des lustres la psychiatrie n’a fait que créer des problèmes au lieu de les résoudre et là encore, dans le cas qui nous intéresse, ils nous montrent qu’ils sont complètement à côté de la plaque.

Doivent-ils parler avec les gens ? Comment peuvent-ils s’y prendre ?

Ils nous expliquent avec moult renfort de termes ronflants que les gens devant le désastre qu’ils viennent de subir, sont amorphes, vidés de leur énergie, les bras ballants et je vous avoue que je les comprends tout à fait. Face à cet état de fait, les psychiatres se retrouvent eux aussi complètement amorphes. Eh oui ces derniers sont complètement perdus car ils ne peuvent pas avoir recours à leurs petites pilules « magiques » qui détruisent le cerveau ; face à leur impuissance ils précisent avec force qu’il faut empêcher les « sectes » de venir aider les habitants des lieux dévastés car cela… cela quoi ?

 » Les responsables des cellules sont, de plus, particulièrement vigilants quant à l’intégration de personnes extérieures et inconnues qui risquent d’avoir des visées autres que thérapeutiques. Ainsi, les mouvements sectaires sont systématiquement présents sur les lieux de catastrophes pour proposer aide et soutien aux victimes. »

Cela aiderait les victimes. Dans cette petite phrase nous voyons que malgré leur incapacité à aider efficacement leurs prochains dans la détresse, les psychiatres ne veulent surtout pas que d’autres puissent assister ceux qui en ont besoin ! Il y a un moyen cependant très simple d’aider ces gens qui comme en 1999 ont vécu un traumatisme important. La détresse de ces gens vient du fait qu’ils ont perdu en un rien de temps leurs possessions et se retrouvent démunis, ce qui est de mon point de vue un comportement plutôt normal ; tout ce qu’ils avaient construit pendant une bonne partie de leur vie est soudain enfoui sous la boue et l’eau et face à ce gâchis ils sont abattus. Mesdames et messieurs les psychiatres, prenez une pelle, une pioche et allez leur donner un coup de main pour sauver leur maison ! Incitez-les à venir avec vous pour remettre de l’ordre dans leur propriété et parce qu’ils se mettront à agir, vous verrez les gens que vous voulez aider aller beaucoup mieux car ils retrouveront de l’espoir. Ceci bien sûr sans aucun médicament.

Mais proposez cela à des psychiatres et ils seront horrifiés, scandalisés !  » Comment, nous des spécialistes nous mettre à piocher et à pelleter, jamais de la vie ! »
J’ai pu voir que justement c’est ce que font les petits groupes venus d’ailleurs et que critiquent honteusement les psychiatres. Ces groupes travaillent pour aider et soutenir les victimes de désastres comme celui cité plus haut, juste par amour pour leurs prochains et non pour l’appât du gain. Eh oui des gens comme ça existent mesdames et messieurs les psychiatres !

La solution est simple, beaucoup trop simple et pas « catholique » pour un psychiatre apparemment !

Le Webmaster (correctrice Nathalie THEPENIER)



Un groupe de Français contre les abus de la psychiatrie

A partager

Comment faire pour lutter contre les crimes et les abus de la psychiatrie ? Elle est partout, dans tous les médias et dans toutes les bouches alors notre bureau alsacien a décidé de faire la même chose en créant 28 sites qui expliquent point par point, catégorie par catégorie ce que sont réellement les psychiatres.

La semaine dernière j’avais eu le plaisir de vous annoncer la création de 14 sites traitant de ce sujet et aujourd’hui je vous informe que 14 autres ont été lancés sur internet, soit un total de 28 sites reprenant 895 articles expédiés à travers le monde entier.

Partagez SVP cette nouvelle sur la page Facebook de vos amis et vous participerez activement, d’une manière ludique, à ce que les crimes de la psychiatrie soient dénoncés à grande échelle et d’une façon importante.
L’équipe française d’Alsace a donc le plaisir de vous présenter ci-dessous tous les sites créés depuis 15 jours.

Le Webmaster (correctrice Nathalie THEPENIER et mis en place par Ceggy)

Que faire en psychiatrie ?

Documents psychiatrique

Ecole et psychiatrie

Les électrochocs en psychiatrie

Laboratoire pharmaceutique et psychiatrie

Les livres interdits aux psychiatres

Les manipulations en psychiatrie

Statistiques

Réponses des politiques concernant la psychiatrie

Témoignages sur la psychiatrie

Une autre vision de la psychiatrie

Les erreurs en psychiatrie

Liste des effets secondaires provoqués par la psychiatrie

Forum-Anti-Psychiatrie

Les bizarreries de la psychiatrie

Actes criminels commis par la psychiatrie

Crimes et abus de la psychiatrie

Echecs psychiatriques

Les viols en psychiatrie

Le pouvoir des psychiatres

Condamnation des psychiatres

La psychiatrie dans le monde

Stars et psychiatrie

Stratégie psychiatrique

Psychiatrie et politique

Psychiatrie et religion

Sexe et psychiatrie

Manifestation contre les crimes de la psychiatrie

La psychiatrie et l’argent

 

sem



14 nouveaux sites contre les abus de la psychiatrie

Je vous l’avais dit et nous l’avons fait. 14 petits sites viennent d’être créés pour dénoncer avec plus de vigueur les crimes et les abus de la psychiatrie et des psychiatres.
Ces sites sont les catégories du site mensongepsy.com et ainsi chaque personne peut aller consulter la catégorie qui l’intéresse particulièrement.
Ils vont ce week-end être traduits directement dans la langue du pays et de cette manière chaque internaute dans le monde entier pourra le lire dans sa propre langue.

Plus vous ferez connaître ces sites autour de vous, plus vous en parlerez sur Facebook, plus vous ferez des liens et les partagerez sur vos pages et plus nous dénoncerons les agissements criminels de la psychiatrie.

Voilà mes amis, nous avons le plaisir de vous présenter les derniers nés de nos bureaux alsaciens.

Le Webmaster (correctrice Nathalie THEPENIER et mis en place par Ceggy)

Les bizarreries de la psychiatrie

Actes criminels commis par la psychiatrie

Crimes et abus de la psychiatrie

Echecs psychiatriques

Les viols en psychiatrie

Le pouvoir des psychiatres

Condamnations des psychiatres

La psychiatrie dans le monde

Stars et psychiatrie

Stratégie psychiatrique

Psychiatrie et politique

Psychiatrie et religion

Sexe et psychiatrie

Manifestations contre les crimes de la psychiatrie



Mensongepsy.com, le reste de l’équipe

Je vous ai présenté Jonathan dernièrement, le pro de l’informatique qui gère le côté technique du site mais je ne vous ai présenté que partiellement Nathalie, la correctrice des articles que je fais.
Son passé n’est pas du tout comme le mien car elle n’a pas connu les enfermements psychiatriques mais elle a compris très vite le danger que représente la psychiatrie et surtout les psychiatres.

Ayant eu une formation de sténodactylo et étant entre autre écrivain elle était toute trouvée pour corriger mes articles.

Depuis huit ans qu’elle s’est attelée à cette tâche elle a toujours pris soin de faire un travail exemplaire et de ne jamais, je dis bien jamais me laisser tomber.
Pour vous donner un exemple, l’année dernière elle séjourna 9 mois en Angleterre et elle trouva, alors qu’elle ne parle pas anglais et ne sait pas trop bien se servir d’un ordinateur, le moyen d’être connectée et ainsi je pus chaque week-end lui envoyer ce que j’avais écris pour le site.

Elle aussi fait partie des gens sans qui mensongepsy.com n’aurait pu exister et pour cette raison ainsi que pour son courage je veux ici lui dire un grand MERCI. De plus j’ai une chance extraordinaire, Nathalie est mon épouse depuis 12 ans déjà et nous pouvons tous les deux travailler les samedi et dimanche côte à côte dans notre salon transformé en bureau.

Voilà, la petite équipe vous est maintenant présentée et quant à votre serviteur vous en avez une brève description dans « au sujet de l’auteur« .

Le Webmaster (correctrice Nathalie THEPENIER)

 



25 BONNES RAISONS POUR LESQUELLES LA PSYCHIATRIE doit être abolie

Une. Parce que les psychiatres provoquent souvent des dommages, une incapacité permanente, la mort – la mort du corps-mental-esprit.

2. Parce que les psychiatres violent fréquemment le serment d’Hippocrate qui ordonne tous les médecins « First Do No Harm ».
3. Parce que les psychiatres fréquenter et marginalisent les gens, en particulier leurs patients.
4. Parce que la psychiatrie n’est pas une science médicale.
5. Parce que la psychiatrie est charlatanisme, une pseudo-science qui manque tests indépendants de diagnostic, des hypothèses vérifiables, et les remèdes pour « schizophrénie » et tous les autres types d’allégations de « maladie mentale » ou « trouble mental ».
6. Parce que les psychiatres ne peuvent pas prédire avec précision et fiabilité la dangerosité, la violence, ou tout autre type de comportement humain, mais faire des allégations telles que « témoins experts », et avec les médias de promouvoir la « malade mental dangereux » mythe / stéréotype.
7. Parce que les psychiatres ont provoqué une épidémie mondiale de lésions cérébrales par la promotion et la prescription des traitements cérébraux invalidants tels que les neuroleptiques, les antidépresseurs, le lavage de cerveau par électrochocs (électrochoc), et la psychochirurgie (lobotomie).
8. Parce que les psychiatres fabriquent des centaines de « troubles mentaux » classés dans la bible appelée « Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux » (un manuel de chasse aux sorcières moderne); ces « troubles mentaux » et « symptômes » sont en fait négatif, de classes et- culturellement biaisé jugements moraux pour les moyens de faire face aux dissidents problèmes personnels et d’autres façons de percevoir, d’interpréter ou d’être dans le monde.
9. Parce que les psychiatres, aveuglés par leur biais du modèle médical, frauduleusement pathologiser et de la vie ou existentielles graves crises étiquette des gens comme « symptômes » de « maladie mentale » ou « trouble mental » comme « la schizophrénie », « trouble affectif bipolaire » et « trouble de la personnalité « .
10. Parce que les psychiatres aggravent cette fraude en prétendant faussement, sans preuve scientifique, que ces « troubles mentaux » sont causées par un « déséquilibre biochimique » dans le cerveau, des facteurs génétiques ou « prédispositions génétiques », malgré le fait qu’il n’y a pas de facteurs génétiques dans  » maladie mentale « .
11. Parce que les psychiatres désinformer souvent leurs patients, les familles et le public en affirmant que les procédures du cerveau invalidantes telles que les neurotoxines (par exemple, « antipsychotiques » et « antidepressasnts »), lavage de cerveau par électrochocs (sismothérapie / « ECT » ), la psychochirurgie (lobotomie) et d’autres procédures de contrôle comportement modification-de l’esprit sont « sûrs, efficaces et de sauvetage ». L’exact opposé est tragiquement vrai.
12. Parce que les psychiatres trompent ou mentent aux patients, les prisonniers, leurs familles et le public régulièrement.
13. Parce que systématiquement et délibérément psychiatres violent le principe médico-éthiques de « consentement éclairé » par la désinformation ou de ne pas informer leurs patients sur les nombreux toxiques, invalidante et souvent des effets permanents des neuroleptiques tels que la perte de mémoire, la dyskinésie tardive, la psychose tardive, la maladie de Parkinson, la démence (tous les signes de dommages au cerveau), et de la mort.
14. Parce que les psychiatres menacent régulièrement, intimider ou de contraindre de nombreux patients – en particulier les femmes, les enfants, les personnes âgées, et les prisonniers – en consentant à health-threatening/brain-damaging « traitement » tels que les antidépresseurs, les neuroleptiques, électrochocs, lavage de cerveau et les expériences à risque salut .
15. Parce que les psychiatres ont souvent du mal à informer pleinement les détenus et les prisonniers psychiatriques sur des alternatives non médicales sûres et humaines existantes dans la communauté tels que les centres de survivant contrôlée crise, drop-in, d’entraide ou les groupes de défense, l’alimentation, les massages, la médecine holistique, logements supervisés abordables, et l’emploi.
16. Parce que les psychiatres sont sexistes dans les stéréotypes souvent des femmes en situation de crise comme « hystérique » ou « sur-émotif », accusant les femmes quand ils expriment de véritables plaintes et affirmée exprimer leurs sentiments et émotions, prescrire des doses massives de tranquillisants et antidrepressants à un nombre disproportionné de femmes, et agressé sexuellement les femmes dans leurs bureaux et institutions.
17. Parce que les psychiatres, en particulier les psychiatres masculins blancs, sont homophobes – l’American Psychiatric Association (APA) de l’homosexualité, une fois étiqueté comme un « maladie mentale » ou « trouble mental » – et ont utilisé électrochocs forcé sur les lesbiennes, en essayant de les forcer à adopter une vie hétérosexuelle section.
18. Parce que les psychiatres sont âgiste dans les tranquillisants, les antidépresseurs de prescription (« médicaments » et le lavage de cerveau par électrochocs pour un nombre disproportionné de personnes âgées – une forme de maltraitance.
19. Parce que les psychiatres sont racistes dans disproportionnée incarcérer et droguer personnes d’ascendance africaine, les personnes aboringal, d’autres personnes de couleur et les qualifiant de « psychotique » ou « schizophrène ».
20. Parce que les psychiatres violent systématiquement les droits civils des personnes, des droits de l’homme et des droits constitutionnels tels que l’emprisonnement de personnes innocentes sans jugement d’un tribunal ou d’une audience publique (« engagement volontaire » ), et en les soumettant à des peines ou tortures cruelles et inhabituelles comme droguer forcé, lavage de cerveau par électrochocs, la psychochirurgie , confinement solitaire, « restrictions chimiques », et 4 points ou 5 points restrictions.
21. Parce que les psychiatres orchestré l’assassiner en masse de centaines de milliers de personnes vulnérables, notamment les enfants handicapés, les personnes âgées ou malades psychiatriques pendant la Shoah dans l’Allemagne nazie, et des centaines « choisis » de milliers de camps de concentration prisonniers de la mort (programme « T-4 de l’euthanasie » ) – des faits historiques sont toujours portées disparues dans les manuels scolaires et des antécédents psychiatriques.
22. Parce que les psychiatres ont volontairement participé et géré des expériences de contrôle mental aux États-Unis et au Canada depuis le début des années 1950 – ses objectifs principaux ont été patients pauvres, les femmes, les dissidents et prisonniers.
23. Parce que la psychiatrie, en particulier la psychiatrie institutionnelle biologique, est basé sur les 3 F: la peur, la fraude, et de la Force.
24. Parce que la psychiatrie est une forme de contrôle social ou de la peine – pas de traitement.
25. Parce que la psychiatrie, en particulier la psychiatrie institutionnelle biologique, est fasciste – une menace directe pour la démocratie, les droits humains et la vie.

Source: http://forum.doctissimo.fr/psychologie/Psychiatrie/psychiatrie-abolie-raisons-sujet_3327_1.htm

le Webmaster (correction (Nathalie THEPENIER)



Le nerf de la guerre

A partager

Chaque personne qui fait quelque chose a besoin de ce qu’on appelle « le nerf de la guerre » c’est-à- dire d’argent. Loin de moi l’idée de vous en demander pour faire fonctionner mon site car internet nous offre un grand nombre de possibilités justement. Vous pouvez voir, que ce soit sur la page d’accueil ou sur chaque article une publicité, dans un rectangle ou un carré, quelques pubs vous vantant tel ou tel produit.

L’important pour moi est de pouvoir récolter quelques subsides, argent donc, afin de faire encore mieux connaître le site « LA PSYCHIATRIE NOUS MENT » à travers le monde.
Pour participer à cette action vous n’avez pas grand-chose à faire, juste cliquer sur les pubs pour les ouvrir et ainsi petit à petit de l’argent s’accumulera sur un compte qui me permettra d’élargir mon champ d’influence.

Depuis la création du site en 2006 de plus en plus de personnes et de pays le visitent et cette année je peux déjà vous annoncer que depuis le 11/11/2012 il y a eu 1 027 800 visites venus du monde entier ; les 25 pays qui ont ouvert le site sont, dans l’ordre d’importance, les suivants :

Amérique, France, Allemagne, Chine, Russie, Canada, Ukraine, Angleterre, Belgique, Suisse, Luxembourg, Algérie, Japon, Maroc, Brésil, Hollande, Turquie, Suède, Tunisie, Roumanie, Espagne, Hong Kong, Israël, Taiwan et la République tchèque.

Pas mal n’est-ce pas ? Vous pouvez voir que la Chine est en quatrième position malgré la politique quelque peu restrictive de ce pays.

Que vous soyez Français, Américains, Chinois ou Philippins ou… les publicités s’ouvriront directement dans votre langue. Cliquez simplement sur les pubs pour les ouvrir et vous participerez activement à la lutte contre les crimes et les abus de la psychiatrie.

Si chacun de nous ouvre une seule publicité, nous pourrons grâce à cela faire une énorme campagne qui nous permettra enfin de montrer au monde entier ce qu’est la psychiatrie, une fausse science criminelle.

Merci d’avance pour votre soutien.

Le Webmaster (correctrice Nathalie THEPENIER)



Avocats contre psychiatrie

La loi du 5 juillet 2011 a instauré un contrôle systématique des hospitalisations sous contrainte en milieu psychiatrique par le Juge des libertés et de la détention et l’on peut croire que c’est une bonne chose si cela est bien fait mais pour l’instant aucune statistique n’est encore faite sur les résultats d’une telle décision.

Par contre je viens de lire dans le bulletin de l’ordre des avocats qu’une association « Avocats, Droits et Psychiatrie » a été créée le 15 janvier 2013.

C’est une bonne chose pour plusieurs raisons. D’abord cela permettra à ceux qui s’estiment détenus ou traités à tort en psychiatrie de pouvoir se défendre:

« le but de promouvoir l’exercice effectif et efficace des droits des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques sans consentement »

Et cela ouvre une brèche importante en France sur la réhabilitation des droits de l’homme concernant la psychiatrie.

Cette initiative est la bienvenue et je vous tiendrai au courant de l’évolution des choses la concernant.

Quand on est au fond du trou et que l’on ne sait pas comment être respecté il est bon de savoir qu’on peut être aidé non?

Le Webmaster

 



Pétition contre les crimes et les abus de la psychiatrie

Un médecin s’élève contre les crimes et les abus de la psychiatrie. En effet, le docteur Jean-Philippe LABREZE responsable du site « collectif des médecins et des citoyens contre les traitements dégradants de la psychiatrie » est en train de collecter des signatures de médecins ou de simples citoyens qu’il désire envoyer au Président de la République François HOLLANDE pour qu’un terme définitif soit mis aux agissements plus que douteux des psychiatres envers les Français.

« Conscients de l’extrême gravité de la situation et de son caractère inacceptable, refusant que la vie de trop de ces patients ne devienne une véritable tragédie, nous, médecins et non médecins, signataires de la présente pétition, demandons au chef de l’état, garant ultime de l’intégrité physique et mentale de chaque citoyen, de prendre dès à présent les mesures urgentes qui s’imposent, en décrétant un moratoire sur les traitements psychiatriques »

Comme chacun sait, chaque année des centaines de personnes souffrent d’agissements de la part des psychiatres qui mettent en danger leur vie, physique et morale ; venant avec confiance trouver ces soi-disant praticiens, c’est avec un sentiment de trahison qu’elles repartent, quand elles le peuvent.
Les médicaments que les psychiatres leur donnent (car ils ne savent faire que cela) créent chez pratiquement tous ceux qui se font « soigner » des effets secondaires catastrophiques.
L’écoute à laquelle les personnes s’attendent de la part de ces « médecins de l’âme» est considérée comme nulle par la majorité.
L’atteinte aux droits de l’homme est bafouée régulièrement malgré certaines lois qui existent dans notre pays.
Fort de leurs pouvoirs un certains nombre de ces psychiatres vont même jusqu’à avoir des rapports sexuels avec leurs « patientes » (avec ou sans leur consentement), faisant fi du serment d’Hippocrate «  Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. Je m’interdirai d’être volontairement une cause de tort ou de corruption, ainsi que tout entreprise voluptueuse à l’égard des femmes ou des hommes » ; c’est pour cette raison que le site « La psychiatrie nous ment » appuie avec ferveur cette pétition que vous pouvez signer en cliquant sur le lien du site « collectif des médecins et des citoyens contre les traitements dégradants de la psychiatrie ».

Le Webmaster